You are currently viewing Jean-Luc Wertenschlag, victime et aidant de 1ère ligne lors des attentats de Paris
Les terroristes Brahim Abdeslam et, partiellement masqué par l'arbre, Abaaoud (dont on voit la basket orange) Attentat de Paris sur la terrasse La Belle équipe, 13 novembre 2015. Photo de Jean-Luc Wertenschlag

Jean-Luc Wertenschlag, victime et aidant de 1ère ligne lors des attentats de Paris

Evelyne Josse interviewe Jean-Luc Wertenschlag.

Le bouleversant témoignage de Jean-Luc Wertenschlag, président du collectif citoyen du 13 novembre. Depuis son appartement, au 2ème étage, juste au-dessus de la terrasse de la Belle équipe, il a vu les terroristes tirer (et les a photographiés). Il s’est porté au secours des victimes et a sauvé une femme d’une mort certaine. Il nous replonge dans cette soirée du 13 novembre 2015, nous parle de son trauma, de la difficulté à partager son vécu auprès de son entourage par crainte de les traumatiser (traumatisme vicariant), du traumatisme de sa fille Opale, adolescente à l’époque, présente elle aussi au moment des faits, de la non reconnaissance des aidants de première ligne non professionnels par la justice en tant que victime ainsi que de ce qui a contribué à sa reconstruction : les séances de thérapie EMDR, la littéro Thérapie de Judith Lossmann et les associations d’aide aux victimes.

A voir sur la chaîne YouTube d’Evelyne Josse en cliquant ICI