Alliance thérapeutique et thérapies brèves. Le modèle de Bruges Un ouvrage de Luc Isebaert, Marie-Christine Cabié et Hélène Delucci

, par  Evelyne Josse

Alliance thérapeutique et thérapies brèves. Le modèle de Bruges , un ouvrage de Luc Isebaert avec la participation de Marie-Christine Cabié et de Hélène Delucci paru le 26 novembre 2015 aux éditions Eres.


  Alliance thérapeutique et thérapies brèves. Le modèle de Bruges


Un ouvrage de Luc Isebaert avec la participation de Marie-Christine Cabié et de Hélène Delucci paru le 26 novembre 2015 aux éditions Eres.

 Résumé

Parmi les thérapies systémiques brèves d’inspiration ericksonienne, le modèle de Bruges s’appuie d’une part sur les ressources et compétences des patients d’autre part sur l’alliance thérapeutique, de façon à créer un contexte dans lequel le changement est possible.

L’objet de cet ouvrage est la présentation de ce modèle, des stratégies et techniques qui en découlent. Il se fonde sur les résultats des recherches en psychothérapie pour centrer son action sur les facteurs communs qui rendent les thérapies efficaces. C’est ainsi qu’il s’appuie sur les ressources des patients et de leur entourage, qu’il travaille sur la relation thérapeutique de façon à les engager activement dans le processus thérapeutique et « les mettre au travail ». En effet, ce modèle considère que toute thérapie est une auto-thérapie dirigée par le patient lui-même. Le thérapeute, responsable du processus thérapeutique, a la mission de créer un contexte dans lequel le patient aura à nouveau la liberté de choisir, dans lequel le changement sera possible.

 Fiche technique

Prix : 28€
EAN : 9782749249353
288 pages

 Quatrième de couverture

Parmi les thérapies systémiques brèves, d’inspiration ericksonienne, le modèle de Bruges est un méta-modèle psychothérapique centré sur l’alliance thérapeutique. Il se fonde sur les résultats des recherches en psychothérapie pour orienter son action sur les facteurs communs qui rendent les thérapies efficaces. Ceux-ci comprennent les facteurs liés aux patients (leurs objectifs, leurs ressources, leurs compétences), les facteurs placebo (espoir et allégeance) et les facteurs liés au thérapeute (ses qualités humaines, ses compétences).

Le modèle de Bruges part du principe que toute thérapie est une auto-thérapie dirigée par le patient lui-même. Le thérapeute, responsable du processus thérapeutique, a la mission de créer un contexte dans lequel le patient aura à nouveau la liberté de choisir, dans lequel le changement sera possible.

Cet ouvrage présente en détail ce modèle, les stratégies et techniques qui en découlent. À partir de bases théoriques et pratiques, il développe les applications cliniques dans des contextes différents.

 A propos des auteurs

Luc Isebaert est psychiatre, psychothérapeute, président de l’Institut Korzybski international (Bruges), formateur en thérapie familiale systémique, thérapie systémique brève (Modèle de Bruges) et en hypnose ericksonienne.

Marie-Christine Cabié est psychiatre, psychothérapeute, chef du pôle de psychiatrie Paris 11 aux Hôpitaux de Saint Maurice, formatrice en thérapie familiale systémique, en thérapies brèves et en hypnose ericksonienne.

Hélène Delucci est psychologue, thérapeute familiale et formatrice en thérapie brève et en psycho-traumatologie à Genève.

Pour télécharger le sommaire, cliquez ICI.

Navigation