Stress aéronautique. Peur de voler, phobie de l’avion, panique à bord Types de troubles, origines, conseils et recadrages

, par  Evelyne Josse

Statistiquement, l’avion est le moyen de transport le plus sûr. Malgré cet aspect rassurant, le stress aéronautique cloue au sol une personne sur dix et indispose un passager sur trois. Après avoir défini le stress normal, l’article aborde spécifiquement le stress aéronautique. Les différents types de troubles anxieux lié au stress aérien sont décrits et explicités : l’altiphobie, la claustrophobie et l’agoraphobie, l’anxiété aéronautique et l’anxiété généralisée ainsi que les attaques de panique. Les origines du stress aéronautiques sont diverses. L’article détaille les plus fréquentes, à savoir la peur d’être seul, la responsabilité, la peur de perdre le contrôle, un contexte de stress, une surcharge de stress, un traumatisme, un manque d’information et de connaissances en aéronautique ainsi que la contagion. L’article donne ensuite divers conseils afin d’alléger le stress des passagers anxieux. Pour terminer, il apporte des informations sur la manière dont vole un avion, sur la sécurité aéronautique et sur l’aérologie. Il propose également des recadrages thérapeutiques pour répondre aux craintes les plus fréquentes des patients : peur du crash, de la panne, des turbulences, peur de perdre le contrôle, de manquer d’air ou bien encore des sensations physiques liées à l’anxiété.

Pour télécharger ce document, cliquez sur l’icône pdf.

Reproduction autorisée et bienvenue, moyennant mention de la source et accord préalable d’Evelyne Josse.

Navigation