« La crise sanitaire expose les étudiants au risque de blurring »

, par  Charlotte Hutin


« La crise sanitaire expose les étudiants au risque de blurring »


Un article de Charlotte Hutin paru dans le quotidien belge Le Soir du 11/02/2021

Les cours à distance rendent la frontière entre vie privée et vie scolaire de plus en plus floue. Psychologue en psychotraumatologie, Evelyne Josse met en garde contre les dangers du « blurring » chez les étudiants.

Dans le milieu professionnel, le « blurring » symbolise l’effacement des frontières entre vie privée et vie professionnelle. Si ce concept s’est développé voilà une dizaine d’années, la crise sanitaire, et plus particulièrement le télétravail, ont remis cette problématique sur le devant de la scène. Et pas seulement pour les travailleurs. Pour Evelyne Josse, psychologue spécialisée en psychotraumatologie et chargée de cours à l’université de Lorraine (Metz), le « blurring » est plus que jamais transposable au milieu étudiant. Tout comme ses conséquences psychologiques délétères.

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur l’icône pdf en bas de page. Les abonnés au Soir peuvent le retrouver sur le site du journal en cliquant ICI.

Navigation