Congrès Le deuil et les dimensions invisibles de la conscience

, par  Evelyne Josse

Rejoignez mon groupe Facebook sur les phénomènes d’expériences de mort imminente et de vécu subjectif de contact avec un défunt : Dimensions invisibles de la Conscience en cliquant ICI.


  Congrès Le deuil et les dimensions invisibles de la conscience


 Le 7 et 8 mars 2020 à Liège

Avec la participation de Raymond Moody, Stéphane Allix, Jean Jacques Charbonier, Vinciane Despret, Steven Laureys, Charlotte Martial, Pim Van Lommel, Csilla Kemenczei, Evelyne Josse, Martine Struzik. Sont encore à confirmer Richard Moss, Michèle Anne De Mey et Irèn Lovasz

Le congrès aura lieu à l’Université de Liège, salle Noppius, Galerie Opéra, 35 Place de la République, 4000 Liège.

Le prix d’entrée est de 210€ pour les 2 jours pour les inscriptions avant le 31 novembre 2019, de 250€ ensuite. Les étudiants bénéficient du prix à 150€ sur présentation de leur carte étudiant.

Les inscriptions en ligne sont ouvertes !

Toutes les informations sont sur notre site Deuil-Conscience.com

 Editorial

La science se penche aujourd’hui sur des phénomènes longtemps considérés comme paranormaux. Pendant un coma, un arrêt cardiaque ou une anesthésie générale, certaines personnes vivent une expérience étrange dont elles reviennent profondément et durablement transformées. Elles ont vu leur vie défiler, ont traversé un tunnel, sont entrées dans une lumière intense, ont rencontré des défunts ou des entités spirituelles et ont communié avec l’amour inconditionnel. Durant ces moments d’inconscience, d’autres se décorporent et flottent au-dessus de leur lit d’hôpital, de la table d’opération ou du lieu de l’accident. A leur réveil, elles rapportent le déroulement des événements, l’affairement des médecins autour de leur corps, les réactions de leurs proches, voire décrivent avec exactitude des situations s’étant produites à distance.

Les Expériences de Mort Imminente (EMI), en anglais Near Death Experience (NDE) et les sorties de corps, en anglais Out of Body Experience (OBE), ébranlent le monde médical et questionnent la notion de conscience. En effet, comment expliquer que de tels phénomènes puissent survenir alors que les fonctions cérébrales supérieures ont cessé ?

Autre fait interpellant, de nombreux endeuillés témoignent être entrés en contact avec un proche décédé. Ce pourcentage est de plus de 50% pour les veufs et grimpe jusqu’à 75% pour les parents désenfantés. Les scientifiques les plus prudents parlent de VSCD, Vécu Subjectif de Contact avec un Défunt, mais d’autres n’hésitent plus à parler de CAD, Communication Avec les Défunts.

Les informations médiumniques, la prémonition, la voyance ou la vision à distance sont également des sujets singuliers longtemps voués aux gémonies par le monde scientifique.

La foultitude de témoignages émanant de personnes saines d’esprit ne permet pas de nier plus longtemps l’existence de ces phénomènes.

Et si la conscience pouvait exister sans le support des neurones, s’affranchir du corps physique et s’émanciper de l’espace-temps ? De nombreux indices prouvent que la modélisation matérialiste de la conscience a fait long feu et doit être reconsidérée. Les chercheurs, médecins, biologistes et physiciens, sont de plus en plus nombreux à émettre l’hypothèse alternative d’une conscience extraneuronale, délocalisée, indépendante de l’activité cérébrale.

Ce congrès réunit autour de ces questions des spécialistes renommés, issus de différentes disciplines.

Evelyne Josse

 Les intervenants

Jean-Jacques Charbonnier
Depuis plus de 20 ans, le docteur Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur toulousain, étudie avec la rigueur du scientifique les Expériences de Mort Imminente (EMI) qu’il préfère nommer Expériences de Mort Provisoire (EMP). Ses recherches le conduisent à adhérer au concept d’une conscience délocalisée, autonome et indépendante du cerveau qu’il nomme « conscience intuitive ». En 2013, il explore l’hypnose comme moyen d’établir un contact entre endeuillés et défunts et anime depuis les ateliers de « Trans Communication Hypnotique ». Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Les 7 bonnes raisons de croire en l’au-delà, La mort expliquée aux enfants, La Conscience intuitive extraneuronale et Contacter nos défunts par l’hypnose.

Site du Dr Jean-Jacques Charbonier : http://jean-jacques.charbonier.fr

Page Facebook Jean Jacques Charbonier

Les ateliers d’hypnose dits de Trans Communication Hypnotique
Les ateliers d’hypnose dits de Trans Communication Hypnotique ou TCH mis au point par Jean-Jacques Charbonier permettent d’apaiser considérablement les souffrances du deuil et les angoisses de la mort de bon nombre de participants en les relayant par une technique originale d’hypnose musicale aux informations de leur conscience intuitive extraneuronale ou CIE. Ce concept révolutionnaire de CIE a été présenté dans une thèse de doctorat en médecine dirigée par Jean Jacques Charbonier et soutenue par François Lallier le 15 décembre 2014 à la faculté de médecine de Reims. Cette thèse a reçu la mention très honorable et les félicitations du jury.
La TCH repose sur une application directe du concept de CIE.
Dans son exposé, Jean-Jacques Charbonier présentera son hypothèse de CIE et les résultats étonnants de ses recherches reposant sur l’étude de plus de 10.000 dossiers de personnes ayant participé à ses séances de TCH.

Stéphane Allix

Stéphane Allix est journaliste, ancien reporter de guerre, écrivain et réalisateur français. Suite au décès accidentel de son frère survenu en 2001, il se lance dans une quête personnelle et explore les mystères de la mort. En 2007, il fonde l’Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires, l’INREES et en 2008, lance la publication du magazine trimestriel Inexploré. Il est l’auteur de La mort n’est pas une terre étrangère, Le test, Lorsque j’étais quelqu’un d’autre, Après… Quand l’au-delà nous fait signe et vient de publier chez Flammarion une autobiographie visuelle intitulée Itinéraire d’un reporter, entre ombre et lumière. Il est également le concepteur et le réalisateur de la série documentaire Enquêtes Extraordinaires.
Site de Stéphane Allix : https://www.inrees.com
Page Facebook « Stéphane Allix officiel » : https://www.facebook.com/StephaneAllixOfficiel/

Les visages de la conscience

Lors de cette conférence, Stéphane Allix reviendra sur son parcours de plus de trente ans de journalisme. De l’ombre de la guerre de ses débuts, aux années d’enquête consacrées à l’exploration des visages de la conscience, de la vie au-delà de la vie.
La vie se poursuit après la mort. D’innombrables témoignages, mais aussi quantité de scientifiques en attestent. Cette affirmation n’est pas une croyance, mais une déduction rationnelle. C’est un implacable travail d’enquête qui a conduit le journaliste d’investigation Stéphane Allix à découvrir que l’homme possède une dimension spirituelle, et que la vie après la mort est une réalité.
Expériences de mort imminente, médiumnité, expériences extraordinaires autour de la mort, capacités extrasensorielles et autres, la science s’est penchée sur ces sujets et pose très sérieusement l’hypothèse que la mort est un passage entre deux plans d’existence. Comme la naissance constitue une transition entre deux états. Qu’y a-t-il après la mort ? Qu’y a-t-il avant la naissance ? De très nombreuses questions demeurent.
C’est après le décès accidentel de son frère que Stéphane Allix s’est lancé dans cette recherche qui l’a mené au-delà de ce qu’il imaginait. Alliant la rigueur journalistique et des expériences bouleversantes, il nous livrera le fruit de ses années d’exploration, de tests, de découvertes et d’aventures personnelles extraordinaires autour de la vie après la mort.
Ce faisant, il dévoilera l’intimité du voyage si particulier que ses questionnements l’on conduit à mener à la rencontre de lui-même...

Vinciane Despret
La philosophe des sciences, psychologue et éthologue belge Vinciane Despret est professeur à l’Université de Liège et à l’Université libre de Bruxelles. Dans son livre Au bonheur des morts, elle s’intéresse aux relations que les endeuillés entretiennent avec leurs morts et à la manière dont ces défunts s’invitent dans la vie des vivants. Scientifique reconnue, ses nombreux ouvrages sur la question animale font autorité.

Site de Vinciane Despret : http://www.vincianedespret.be/

Quand les morts résistent au deuil
Ces dernières années, on a vu se multiplier quantité de romans et de témoignages qui semblent vouloir cultiver une posture bien différente de la doxa officielle quant à la question du mode d’existence des défunts et remettre en question les théories du deuil qui conduisaient les expériences de la perte. Ces morts dont certains sentent la présence, ou qui interviennent dans les rêves, qui proposent leur aide, qui laissent des signes sembleraient bien obliger les praticiens à modifier les outils épistémologiques qui guident les pratiques. Ne s’agirait-il pas d’apprendre à suivre la manière dont les personnes résistent aux théories rationalistes, dont elles hésitent, dont elles transforment leur expérience en une expérience de pensée ? La conférence se proposera d’aborder d’une part la manière dont les personnes construisent les narrations qui leur permettent de partager et de prolonger leur expérience ; d’autre part, elle explorera la façon dont les dispositifs spirites s’avèrent constituer des dispositifs thérapeutiques passionnants à la fois pour encadrer les convocations des défunts et pour aider les vivants à renouer avec la vie.

Evelyne Josse
La psychologue clinicienne, psychothérapeute et psychotraumatologue belge Evelyne Josse est chargée de cours à l’Université Libre de Bruxelles et à l’Université de Metz. Hypnothérapeute de renom, elle a fondé une école d’hypnose et enseigne cette technique aux professionnels de la santé en Belgique et en France. Depuis une vingtaine d’année, elle pratique la communication induite entre les endeuillés en souffrance et leurs défunts. Depuis 2016, elle enseigne sa méthode aux hypnothérapeutes. Elle est l’auteur nombreux articles et de plusieurs ouvrages sur l’hypnose et sur le traumatisme psychique.

Site d’Evelyne Josse : http://www.resilience-psy.com
Page Facebook Dimensions invisibles de la Conscience

« La communication induite avec les défunts en hypnose »
La communication induite avec les morts consiste à établir un contact entre endeuillé et défunt. Grâce à l’hypnose, le thérapeute crée un contexte propice à la rencontre. Cette thérapie, dont l’efficacité n’est plus à prouver, estompe la douleur provoquée par un deuil récent, débloque les deuils compliqués et induit souvent la guérison émotionnelle totale dans le cas de deuils anciens. Evelyne Josse témoignera de ses 20 ans d’expérience de cette pratique.

Csilla Kemenczei
D’origine hongroise résidant en Belgique depuis de nombreuses années, Csilla Kemenczei est psychologue clinicienne, psychanalyste jungienne et art thérapeute. Passionnée par les grands mythes et les contes, elle a fondé Athanor où elle enseigne la méthode AMC, Analyse des Mythes Corporels.

Site de Csilla Kemenczei : https://athanor-amc.org/

Page Facebook Institut C.G. Jung - AMC Athanor

« Entre voile, hymen et linceul »
Une réflexion en plusieurs temps :

  • Quand la mort nous était contée – ces histoires qui sont des sépultures orales qui permettent de rendre la vie à la mort. Les histoires mystérieuses qui cachent sous la voile du symbole notre « autre moitié de l’existence vers laquelle nous devons aller sous peine de fausser le délicat processus du devenir humain ».
  • La mort comme ultime union – une étude comparative des rituels ancestraux entre la mort et le mariage dans la lumière de la psychanalyse jungienne par la mythologie antique et contemporaine.

Martine Struzick
Maître-praticienne en Psycho-énergie et en possession du Diplôme supérieur de praticienne en Nouvelle Hypnose et Thérapie éricksonienne. Elle est formée au Mandala de l’être™ de Richard Moss et est en formation auprès de Corine Sombrun pour la Transe Cognitive.
Son intérêt pour la recherche sur la conscience l’a menée à suivre la formation en Neurosciences proposée par l’Arche, Paris.

Venant au départ du monde de l’Art brut et de l’Outsider Art, elle garde un intérêt particulier pour le monde de la création. Elle est également directrice de l’association belge Approches Transpersonnelles.

Les NDE, la quête du Paradis terrestre

​Que se passe-t-il dans la tête d’une adolescente qui vit une NDE qu’elle ne peut ni comprendre, ni partager ?

Cette proposition est un regard porté sur une vie où la recherche effrénée du Paradis terrestre côtoie l’errance et l’exil, l’ombre et la lumière, la tension et la fluidité.

​Le récit de son expérience sera accompagné et soutenu par une performance artistique crée spécialement pour ce forum.

Sous réserve de confirmation, une autre artiste sera également invitée à débattre sur ce sujet : modérateur Fabrice Kada.

Dr Pim van Lommel
Le docteur Pim van Lommel, cardiologue néerlandais de renommée internationale, s’intéresse aux expériences de mort imminente depuis plus de 30 ans. Il est l’auteur de la plus importante étude scientifique réalisée à ce jour sur ce phénomène. Menée sur 344 patients ayant survécu à un arrêt cardiaque, sa recherche fait l’objet d’une publication en 2001 dans la très prestigieuse revue scientifique The Lancet. Il est l’auteur de nombreux articles et chapitres sur les EMI ainsi que de l’ouvrage Mort ou pas ? Ce livre traite avec la plus grande rigueur scientifique des EMI et est à ce jour le plus complet et le plus abouti sur le sujet. Son analyse l’amène à réviser la modélisation matérialiste de la conscience. Démontrant que l’activité cérébrale ne peut expliquer la conscience, il développe l’hypothèse d’une conscience non locale.

Site de Pim van Lommel : www.consciousnessbeyondlife.com
Page Facebook Pim van Lommel

La continuité de notre conscience, un concept basé sur l’étude scientifique des expériences de mort imminente
Dans quatre études prospectives portant sur un total de 562 survivants d’un arrêt cardiaque, entre 11% et 18% des patients ont signalé une expérience de mort imminente. Dans ces études, il n’a pas été démontré que des facteurs physiologiques, psychologiques, pharmacologiques ou démographiques pourraient expliquer la cause et le contenu de ces expériences. Comment faire l’expérience d’une conscience claire en dehors du corps au moment où le cerveau ne fonctionne plus pendant une période de mort clinique avec un EEG plat ? Je suis arrivé à la conclusion inévitable que le cerveau doit probablement avoir une fonction facilitante et non productrice pour faire l’expérience de la conscience. En argumentant scientifiquement la conscience en tant que phénomène non local et donc omniprésent, nous devons remettre en question un paradigme purement matérialiste de la science. De plus, les recherches récentes sur les EMI semblent être une source de nouvelles perspectives sur la possibilité d’une continuité de notre conscience après la mort physique.

Charlotte Martial
Charlotte Martial est neuropsychologue belge et post-doctorante à l’Université de Liège. La majeure partie de ses travaux de clinicienne-chercheuse est consacrée à l’étude des expériences de mort imminente. Elle fait partie du Coma Science Group et du GIGA-Consciousness, un organisme dépendant du GIGA Research Center (l’institut de recherche interdisciplinaire en sciences biomédicales) de l’Université de Liège. Dirigé par Steven Laureys, ce groupe est dédié à l’étude du coma, des états de conscience altérée et des expériences de mort imminente.

Lien vers la liste de ses publications : https://orbi.uliege.be/browse?type=author&value=Martial,%20Charlotte%20p080524

« Les expériences de mort imminente : où en est la recherche ? »
Comment définit-on la conscience ? Qu’est-ce qu’une expérience de mort imminente ? Qu’est-ce qui les provoque ? Que se passe-t-il dans notre cerveau pendant ces expériences de mort imminente ? Quelles sont les pistes d’exploration pour mieux comprendre cet état altéré de conscience ? À l’heure actuelle, personne ne comprend comment la matière (nos milliards de connexions neuronales) devient perception et pensée. La conférence sera un tour d’horizon de ce que la médecine sait aujourd’hui sur les expériences de mort imminente et sur le fonctionnement du cerveau, ce brillant organe qui nous permet d’être conscient et unique."

Dr Raymond Moody
Raymond Moody, médecin et philosophe américain de renommée mondiale, est le précurseur de la recherche scientifique sur les expériences de mort imminente. En 1975, il publie La vie après la vie, dans lequel il livre ses premières analyses d’un phénomène qu’il nomme Near Death Experience. Vendu à plus de 13 millions d’exemplaires, cet ouvrage fait date et s’impose comme une référence. Moody est également le premier à étudier les Expériences de Mort Partagée, expériences troublantes vécues par certaines personnes accompagnant un mourant. Il est l’auteur d’une douzaine de livres, dont Rencontres, Témoins de la vie après la vie, La Lumière de l’au-delà et Donner du sens au non-sens.

Site de Raymond Moody : http://lifeafterlife.com/
Page Facebook Dr. Raymond A. Moody

Dr Steven Laureys
Le docteur Steven Laureys est neurologue et docteur en sciences biomédicales, professeur de Clinique au Département de Neurologie du Centre Hospitalier Universitaire de Liège et directeur de recherches au Fonds National de la Recherche Scientifique. Il dirige le Coma Science Group au sein du centre GIGA Consciousness de l’Université de Liège. Steven Laureys est l’auteur de plus de 350 articles scientifiques sur la neurologie de la conscience et le coma ainsi que des ouvrages The Boundaries of Consciousness, The neurology of consciousness et Un si brillant cerveau - les états limites de conscience. En 2017, le prestigieux prix Francqui couronne son travail de pionnier sur le coma et les autres troubles de la conscience.

Page Facebook Laureys

A confirmer...

Stéphane Allix (F) (à confirmer)
Stéphane Allix est journaliste, reporter de guerre, écrivain et réalisateur français. Suite au décès inopiné de son frère survenu en 2001, il se lance dans une quête personnelle et explore les mystères de la mort. En 2007, il fonde l’Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires, l’INREES et en 2012, lance la publication du magazine trimerstriel Inexploré. Il est l’auteur de La mort n’est pas une terre étrangère, Le test, Lorsque j’étais quelqu’un d’autre et Après… Quand l’au-delà nous fait signe. Il est également le concepteur et le réalisateur de la série documentaire Enquêtes Extraordinaires.

Site de Stéphane Allix : https://www.inrees.com
Page facebook Stéphane Allix officiel

Sylvie Dethiollaz (CH) (à confirmer)
Sylive Dethiollaz est docteur en biologie moléculaire. En 1999, elle fonde à Genève le centre Noêsis, devenu depuis l’Institut suisse des sciences noétiques (ISSNOE). Cet institut offre une structure d’accueil et d’écoute aux personnes vivant des expériences « extraordinaires », et mène une recherche scientifique sur ces sujets. Elle est co-auteur de l’ouvrage Voyage aux confins de le Conscience.

Dr Steven Laureys (B) (à confirmer)
Le docteur Steven Laureys est neurologue et docteur en sciences biomédicales, professeur de Clinique au Département de Neurologie du Centre Hospitalier Universitaire de Liège et directeur de recherches au Fonds National de la Recherche Scientifique. Il dirige le Coma Science Group au sein du centre GIGA Consciousness de l’Université de Liège. Steven Laureys est l’auteur de plus de 350 articles scientifiques sur la neurologie de la conscience et le coma ainsi que des ouvrages The Boundaries of Consciousness, The neurology of consciousness et Un si brillant cerveau - les états limites de conscience. En 2017, le prestigieux prix Francqui couronne son travail de pionnier sur le coma et les autres troubles de la conscience.

Page Facebook Laureys

Navigation