Congrès Le deuil, la conscience et l’invisible

, par  Evelyne Josse

Rejoignez mon groupe Facebook sur les phénomènes d’expériences de mort imminente et de vécu subjectif de contact avec un défunt : Dimensions invisibles de la Conscience en cliquant ICI.


  Congrès Le deuil, la conscience et l’invisible


 Le 7 mars 2020 à Liège et le 16 mai 2020 à Paris

Avec la participation de Raymond Moody, webinar en direct des USA !

Plus d’infos très bientôt

Intéressé.e ? Laissez-nous vos coordonnées en écrivant à Evelyne Josse à evelynejosse@gmail.com ou à Martine Struzick à info@approches-transpersonnelles.be. Nous vous recontacterons lorsque nous aurons les informations complètes (lieux, programme et intervenants, tarifs, etc.).

 Editorial

La science se penche aujourd’hui sur des phénomènes longtemps considérés comme paranormaux. Pendant un coma, un arrêt cardiaque ou une anesthésie générale, certaines personnes vivent une expérience étrange dont elles reviennent profondément et durablement transformées. Elles ont vu leur vie défiler, ont traversé un tunnel, sont entrées dans une lumière intense, ont rencontré des défunts ou des entités spirituelles et ont communié avec l’amour inconditionnel. Durant ces moments d’inconscience, d’autres se décorporent et flottent au-dessus de leur lit d’hôpital, de la table d’opération ou du lieu de l’accident. A leur réveil, elles rapportent le déroulement des événements, l’affairement des médecins autour de leur corps, les réactions de leurs proches, voire décrivent avec exactitude des situations s’étant produites à distance.

Les Expériences de Mort Imminente (EMI), en anglais Near Death Experience (NDE) et les sorties de corps, en anglais Out of Body Experience (OBE), ébranlent le monde médical et questionnent la notion de conscience. En effet, comment expliquer que de tels phénomènes puissent survenir alors que les fonctions cérébrales supérieures ont cessé ?

Autre fait interpellant, de nombreux endeuillés témoignent être entrés en contact avec un proche décédé. Ce pourcentage est de plus de 50% pour les veufs et grimpe jusqu’à 75% pour les parents désenfantés. Les scientifiques les plus prudents parlent de VSCD, Vécu Subjectif de Contact avec un Défunt, mais d’autres n’hésitent plus à parler de CAD, Communication Avec les Défunts.

Les informations médiumniques, la prémonition, la voyance ou la vision à distance sont également des sujets singuliers longtemps voués aux gémonies par le monde scientifique.

La foultitude de témoignages émanant de personnes saines d’esprit ne permet pas de nier plus longtemps l’existence de ces phénomènes.

Et si la conscience pouvait exister sans le support des neurones, s’affranchir du corps physique et s’émanciper de l’espace-temps ? De nombreux indices prouvent que la modélisation matérialiste de la conscience a fait long feu et doit être reconsidérée. Les chercheurs, médecins, biologistes et physiciens, sont de plus en plus nombreux à émettre l’hypothèse alternative d’une conscience extraneuronale, délocalisée, indépendante de l’activité cérébrale.

Ce congrès réunit autour de ces questions des spécialistes renommés, issus de différentes disciplines.

Evelyne Josse

 Les intervenants

Raymond Moody (USA) / webinar en direct des États Unis - Docteur en philosophie et en médecine. En 1975, son livre « La vie après la vie », en montrant que les personnes ayant vécu des périodes de mort clinique rapportaient des témoignages ayant une structure identique quel que soit leur religion ou leur culture, a constitué le point de départ d’une nouvelle discipline, celle de l’étude des expériences de mort imminente.

Sylvie Dethiollaz (CH) (à confirmer) / Docteur en biologie moléculaire, elle a créé l’Institut Suisse des Sciences Noétiques (ISSNOE) de Genève.
Jean-Jacques Charbonnier (F) / L’existence de la conscience en dehors du corps physique, les preuves scientifiques de la vie après la mort - Médecin-anesthésiste-réanimateur et auteur

Jean-Jacques Charbonnier (F) / L’existence de la conscience en dehors du corps physique, les preuves scientifiques de la vie après la mort - Médecin-anesthésiste-réanimateur et auteur.

Steven Laureys (B) (à confirmer) / neurologue, lauréat du prix Francqui 2017. Il dirige le Coma Science Group au Centre de Recherche du cyclotron à l’Université de Liège. Il est professeur de clinique au service de neurologie du Centre hospitalier universitaire de Liège. Diplômé docteur en médecine (Vrije Universiteit Brussel, 1993), il est également docteur en sciences biomédicales (Université de Liège, 2000) et actuellement directeur de recherche auprès du Fonds national de la recherche scientifique. Il est connu pour ses travaux sur la neurologie de la conscience et le coma. Auteur du livre « Un si brillant cerveau ».

Evelyne Josse (B) / La thérapie du deuil - Rencontre de l’endeuillé (en état hypnotique) avec le défunt - Psychologue clinicienne, maître de conférences associée à l’université de Lorraine (Metz), formatrice en psychotraumatologie à l’Institut Français d’EMDR et à l’ULB pour le certificat universitaire en victimologie et psychotraumatologie, fondatrice de l’École Belge d’Hypnose et de Thérapies Brèves.

Charlotte Martial : Les NDE / Où en est la recherche scientifique aujourd’hui ? - Neuropsychologue & PhD, Coma Science Group, GIGA (ULg)
Vinciane Despret (B) / Au bonheur des morts - Philosophe et psychologue, auteure. Elle enseigne à l’ULG et à l’ULB.

Csilla Kemenczei (B) / Approche psycho-anthropologique du deuil - Psychothérapeute, psychanalyste Jungienne, art thérapeute, fondatrice et formatrice en art thérapie, méthode AMC (Analyse des Mythes Corporels)

Navigation