Pédoprédation, les règles de base pour les parents

mercredi 27 novembre 2013
par  Evelyne Josse

Article paru sur secunews.be le 19 mai 2011. Pour voir l’article sur le site de secunews.be, cliquez ICI.

Reproduction autorisée et bienvenue, moyennant mention de la source et accord préalable d’Evelyne Josse.


  Pédoprédation, les règles de base pour les parents


Evelyne Josse, 2011

Dans l’article précédent, nous avons rappelé les ruses auxquelles recourent communément les pédoprédateurs. Nous allons maintenant énoncer quelques règles de base que les parents devraient suivre pour assurer la protection de leurs enfants.

- Soyez vigilants, gardez toujours un œil sur votre enfant. Rappelez-vous que la surveillance étroite des tuteurs est la meilleure défense contre les pédoprédateurs.

- Ne préjugez jamais qu’un proche endosse de sa propre initiative vos responsabilités et assume le contrôle parental. Si vous désirez vous reposer, vous distraire, vous éloigner, etc., demandez formellement à une personne de confiance de veiller
sur votre progéniture.

- Ne laissez jamais votre enfant seul dans une voiture, même pour un court instant.

- Veillez à ce qu’il connaisse son nom de famille, son adresse et son numéro de téléphone.

- Dès que possible, apprenez-lui le numéro de téléphone de la police.

- Initiez-le à l’usage du téléphone afin qu’il puisse vous joindre ou contacter la police. Cette précaution peut également s’avérer utile s’il s’égare. Même les enfants très petits sont capables de composer le numéro des services de secours et de signaler qu’ils sont perdus ou en danger.

- Convenez avec votre enfant d’un code secret. En cas d’urgence ou d’empêchement de votre part, il saura qu’il peut se fier aux personnes se présentant pour s’occuper de lui si elles connaissent le mot de passe. Dans le cas contraire, il devra se montrer méfiant et vous téléphoner pour recueillir vos instructions.

- Veillez à ce que le nom de votre enfant n’apparaisse pas visiblement sur ses vêtements ou ses effets scolaires. Etre appelé nommément induit spontanément un sentiment de familiarité et agit comme un signal positif pour la sécurité. Dès lors, les enfants ont tendance à accorder leur confiance aux personnes qui connaissent leur prénom.

Dans le prochain article, nous fournirons quelques conseils généraux pour la sensibilisation concernant les risques de pédoprédation destinée aux enfants.

 Articles de la série

- Faut-il apprendre aux enfants à se méfier des pédoprédateurs ?
- Pédoprédation, de qui et de quoi se méfier ? ?
- Les pièges des pédoprédateurs ?
- Pédoprédation, les règles de base pour les parents ?
- Pédoprédation, la sensibilisation des enfants ?
- Prévenir la pédoprédation, ce que les enfants doivent savoir ?
- Pédoprédation, que faire en cas de danger ? ?
- Pédoprédation, des exercices pour apprendre la sécurité ?

 Ook in het Nederlands !

- Moeten we kinderen aanleren om kinderlokkers te wantrouwen ?
- Kinderlokken, wie en wat moeten we wantrouwen ?
- De valstrikken van kinderlokkers
- Kinderlokken, de basisregels voor ouders
- Kinderlokken, bewustmaking van kinderen
- Kinderlokken voorkomen, wat kinderen moeten weten
- Kinderlokken, wat moet je doen in geval van gevaar ?
- Kinderroof : enkele oefeningen voor een veilig(er) gedrag

Evelyne Josse

Psychologue, psychothérapeute

Source : http://www.secunews.be