Coronavirus : parents et ados confinés, les règles d’une bonne cohabitation

, par  Eric Burgraff , Pauline Martial


Coronavirus : parents et ados confinés, les règles d’une bonne cohabitation


Un article de Pauline Martial et Eric Burgraff pour le site web du quotidien belge Le Soir du 27/03/2020

Il y a une nécessité à trouver des stratagèmes pour combattre l’ennui chez les ados confinés. Mais les parents doivent aussi s’adapter, explique la psychologue Evelyne Josse.

Nombreux sont les adolescents qui ne comprennent pas toujours la nécessité d’appliquer les mesures de confinement décrétées le 17 mars dernier par le Conseil national de sécurité (CNS). Si de nombreux ados se sont réjouis aux premiers jours de cette annonce, les extirpant des bancs de l’école, il s’avérerait difficile pour eux de tenir sur la longueur.

« Si le temps semble long aux adultes retenus chez eux, il paraît plus long encore aux adolescents. Ils s’ennuient très rapidement par manque de stimulations intellectuelles, physiques et sociales. Mais personne n’a le choix. Il faut rappeler que cette situation est temporaire et prendre le temps de discuter de cette réalité. Il faut réfléchir avec eux aux solutions les meilleures pour traverser cette période difficile. Les ados peuvent nous surprendre par leur créativité ! Pour les aider à tenir sur la distance, il faut combattre l’ennui. Car par petites doses, l’ennui développe l’imagination et stimule la créativité mais massif, il est générateur d’anxiété et d’angoisse », explique Evelyne Josse, psychologue et chargée de cours à l’université de Lorraine (Metz).

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur l’icône pdf.

Navigation