L’hypnose judiciaire vient-elle de gagner sa reconnaissance dans la résolution d’affaires criminelles ? Un article de Céline Biourge

, par  Céline Biourge


L’hypnose judiciaire vient-elle de gagner sa reconnaissance dans la résolution d’affaires criminelles ?


Un article de Céline Biourge publié sur le site RTBF.be le mardi 30 juin 2015 à 17h21

Mi-juin, le tribunal correctionnel de Bruges a condamné à 10 ans de prison un ancien notaire pour viol et torture sur une jeune fille de 19 ans. C’est grâce à l’hypnose que la victime a pu identifier son agresseur alors qu’elle ne se souvenait pas des faits. Une première en Belgique. Depuis quand utilise-t-on cette technique ? Quand est-elle utilisée ? Quel est son niveau de fiabilité et quelle est sa valeur juridique ?

Pour lire la suite de article sur le site de la RTBF, cliquez ICI.

Pour lire et télécharger l’article, cliquez sur l’icône pdf en bas de page.

Navigation