Suvivantes. Femmes violées en République démocratique du Congo

samedi 30 novembre 2013
par  Evelyne Josse

Louis Guinamard, Suvivantes. Femmes violées en République démocratique du Congo, LES ÉDITIONS DE L’ATELIER, 2010

ISBN : 978-2-7082-4135-0

Prix de vente : 17 €

Pour vous le procurer sur Amazon, cliquez ICI.

Isabelle, Faïda, Cécile, Rachèle, Minie, Devota… Ces
femmes habitent l’est de la République démocratique
du Congo, une région en guerre depuis plus de quinze ans. Un jour, alors qu’elles
allaient aux champs ou qu’elles étaient chez elles avec leurs enfants et leur mari,
des hommes armés ont fait irruption et les ont violées. Depuis 1996, elles sont au
moins 200 000 à avoir subi ces crimes dans cette région.
Avec un courage exceptionnel, elles prennent la parole pour dire au monde ce
qu’elles ont enduré, pour dénoncer leurs bourreaux, membres des diverses milices
qui se sont battues pour le contrôle de ce territoire riche en matières premières
suite au génocide rwandais de 1994. Ils sont miliciens Interahamwe venus du
Rwanda, Maï Maï, militaires de l’armée régulière congolaise, enfants soldats
perdus dans la guerre, parfois aussi civils qui s’affranchissent des tabous avec
un sentiment d’impunité inouï.

Dans ce livre, des femmes parlent de leur chaos intérieur, de celui qui défait toute
la société, de leurs enfants nés du viol, de la lente instruction de la Cour pénale
internationale et de la justice congolaise. Elles font entendre leur cri, racontent
aussi leurs espoirs et témoignent d’une ténacité extraordinaire pour tenter, avec
l’aide d’associations, de revivre.
La voix de ces femmes est un fil fragile d’humanité par-delà l’indicible. Les
écouter, c’est commencer à leur rendre justice.

Louis Guinamard est journaliste. Au cours de deux séjours, l’un en 2006 et l’autre en 2010
de trois mois dans l’est du Congo, il a rencontré longuement ces femmes victimes de viols,
mais aussi des militants associatifs locaux, des acteurs de la mobilisation internationale, qui
tentent d’endiguer l’expansion du phénomène de viol.

Pour la photo de la couverture, la quatrième de couverture et le dossier de presse, cliquez sur les icônes PDF ci-dessous.


Documents joints

PDF - 71.3 ko
PDF - 71.3 ko
PDF - 71.3 ko
PDF - 71.3 ko
PDF - 222.6 ko
PDF - 222.6 ko